séance


séance

séance [ seɑ̃s ] n. f.
• 1594 « le fait d'être assis »; de séant, p. prés. de 1. seoir
1Vx Le fait de siéger (dans une assemblée). Avoir droit de séance, avoir séance. « Les évêques, les abbés, ont séance à la diète d'Allemagne » (Voltaire).
2(XVIe; h. 1356) Mod. Réunion des membres d'un corps constitué siégeant en vue d'accomplir certains travaux; durée de cette réunion. Les séances du Parlement. débat, session, vacation. Séances du conseil municipal. Séance d'un tribunal. audience. « Des séances de cour d'assises intéressantes » (Balzac). Séance publique. Séance extraordinaire. Être en séance. Assemblée qui tient séance. délibérer. Présider une séance. Ouvrir, clore, lever la séance. La séance est ouverte, levée, suspendue (formules que prononce le président). Suspension de séance. Ouverture de la séance de la Bourse.
Loc. SÉANCE TENANTE : la séance se poursuivant sans interruption; au cours de la séance. Fig. Sur-le-champ; immédiatement et sans retard. Il accepta séance tenante.
3Par ext. (1808) Durée consacrée à un travail, une occupation qui réunit deux ou plusieurs personnes. Séance de pose chez un peintre. Séances de travail, d'entraînement, de gymnastique. Séances de massage, de rééducation. « Les progrès de la guérison, d'ailleurs, sont apparents après chaque séance » (Maupassant) .
(1886) Temps consacré à certains divertissements, spectacles; le spectacle lui-même. Séance récréative. « Alors j'ai eu une idée, c'est d'organiser une fête de charité. Deux séances, religieuse et profane » (Maupassant). Séance privée. Séance de cinéma, comprenant traditionnellement une première partie (publicité, bandes-annonces, court métrage) et une seconde partie (film). Absolt Première, deuxième séance dans une salle de cinéma. La prochaine séance est à 22 h.
Fam. Spectacle donné par qqn qui se comporte de façon bizarre ou insupportable. Il nous a fait une de ces séances ! Une séance de cris et de larmes. scène.

séance nom féminin (de seoir) Réunion des membres d'une assemblée qui délibèrent ou travaillent ensemble ; durée de cette réunion : Une séance de l'Académie. Intervalle de temps consacré à une activité, un traitement, etc., et qui peut être répété ; contenu de ce temps : Une séance de travail. Chacune des projections du programme d'un cinéma : La séance est à 14 heures.séance (citations) nom féminin (de seoir) Charles Dupuy Le Puy 1851-Ille-sur-Têt, Pyrénées-Orientales, 1923 La séance continue. Commentaire En 1893, l'anarchiste Vaillant avait jeté une bombe dans la Chambre des députés, blessant quelques personnes. Le président Dupuy prononça cette phrase pour ramener le calme et le sang-froid. ● séance (synonymes) nom féminin (de seoir) Réunion des membres d'une assemblée qui délibèrent ou travaillent ensemble ;...
Synonymes :
Chacune des projections du programme d'un cinéma
Synonymes :

séance
n. f.
d1./d Réunion des membres d'un conseil, d'une assemblée qui siège pour mener à bien ses travaux; durée d'une telle réunion. Salle des séances. Ouvrir, lever la séance. Tenir séance.
|| Loc. adv. Séance tenante: au cours de la séance; fig. sans délai. Qu'il vienne séance tenante!
d2./d Temps que l'on passe à une activité déterminée avec une ou plusieurs personnes. Séance de pose chez un peintre. Séance de kinésithérapie.
d3./d Représentation d'un spectacle (à un horaire et d'une durée déterminés). Séance de cinéma.
d4./d (Maghreb) Double séance: en Tunisie, organisation du travail quotidien consistant en une période de travail interrompue par une pause à l'heure du déjeuner.
Séance unique: en Tunisie, période de travail quotidien ininterrompue.

⇒SÉANCE, subst. fém.
A. — Vieilli ou littér., loc. verb.
1. Avoir (droit de) séance. Avoir le droit de siéger dans une assemblée. Les juges conseillers d'état, ayant séance et non voix (HUGO, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 131).
2. Prendre séance. Siéger. Je ne sais rien, absolument rien, sinon que le voyageur n'a pas pris séance ce matin au Conseil (CHATEAUBR., Corresp., t. 2, 1817, p. 4).
B. — 1. Réunion des membres d'une assemblée délibérante ou d'un corps constitué, siégeant régulièrement pour accomplir les travaux qui lui incombent; p. méton., durée de cette réunion. Si le député offre une résistance dans la salle des séances ou si une scène tumultueuse se produit, le président doit tout de suite lever la séance (LIDDERDALE, Parlement fr., 1954, p. 166). V. dictionnaire I A 1 a ex. de Mauriac:
Il me souvient, cependant, que dans l'une des dernières séances de l'Académie à laquelle il ait assisté, comme nous agitions, — paisiblement, — le projet de notre grammaire française, Foch, à son tour consulté, nous dit: « Qu'elle soit courte et simple. » Il n'aimait que ce qui va droit au but.
VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 86.
SYNT. Séance de l'Assemblée, de la Chambre, du Parlement; séance du conseil d'État, du conseil municipal; séance de l'Institut; séance d'un tribunal; séance extraordinaire, habituelle, inaugurale, plénière, préparatoire, solennelle; séance privée, publique; séance agitée, mouvementée, orageuse; séance de nuit, d'ouverture, de clôture; ouverture, suspension, clôture de séance; entrer, être en séance; clore, ouvrir, suspendre la séance; ordre du jour, compte rendu, procès-verbal d'une séance; président, secrétaire de séance.
2. a) Expr. La séance est ouverte, levée. [Formules prononcées par le président au début et à la fin d'une séance] (Dict. XIXe et XXe s.).
b) Loc. adv. Séance tenante. Pendant la séance, avant qu'elle ne soit terminée. Il fut décidé que la loi serait discutée et votée séance tenante (Ac. 1835-1935). P. ext. Séance tenante. Aussitôt, sur-le-champ. Nous avons, à ce que je crois, place del Popolo, une chambre particulière; j'y ferai porter les costumes que vous voudrez bien m'indiquer, et nous nous masquerons séance tenante (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 498). On les rechercha aussitôt pour les fusiller séance tenante (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 273).
c) Loc. verb. ,,Donner, accorder à quelqu'un les honneurs de la séance. Lui permettre, à titre d'honneur, d'assister à la séance. Le nouvel académicien fut admis aux honneurs de la séance. Cette assemblée tient séance, tient sa séance, tient ses séances en tel endroit. Elle s'assemble dans cet endroit`` (Ac. 1835-1935).
C. — 1. Temps, dont la durée est généralement déterminée à l'avance, pendant lequel on se livre de façon continue à une activité, à une occupation, en compagnie d'une ou de plusieurs personnes. Séance de culture physique, de gymnastique. Nous avions des séances de travail de cinq ou six heures après avoir pris du café à l'hôtel de Hambourg, rue de l'Université (STENDHAL, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 325). Dans tous les cas, les séances d'études et les séances d'entraînement de sports individuels ou de sports collectifs se déroulent toujours en respectant un « processus » bien déterminé qui s'efforce de respecter des règles de progressivité, de dosage et, si possible, d'alternance (R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p. 117).
2. En partic.
a) Temps pendant lequel un patient se soumet à un traitement médical ou autre. Séance de massage, de rééducation. Elle fut assez maladroite, ou raffinée, pour faire comprendre à sa mère ce qui se passait pendant les séances de psychanalyse (FREUD, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p. 493).
b) Séance (de pose). Temps pendant lequel un modèle ou un sujet pose sans interruption devant un artiste (notamment peintre ou sculpteur); temps pendant lequel un artiste se livre à son art sans interruption. Je me rappelle mon enthousiasme, lorsque je peignais à Saint-Denis du Saint-Sacrement et que j'entendais la musique des offices (...) je faisais toujours (...) [le dimanche] une bonne séance (DELACROIX, Journal, 1853, p. 136). Il y eut un tête à tête de trois heures entre le peintre [David] et son modèle [Bonaparte] et c'est dans cette unique séance que fut ébauché l'admirable, l'incomparable portrait dont la tête seule est peinte (...) le reste étant simplement crayonné, indiqué de quelques traits sommaires (A. MICHEL, Peint. fr. XIXe s., 1928, p. 20).
3. P. ext. Temps que l'on consacre à une activité quelconque. Ils ont fait une longue séance à table (Ac.). Elle-même devait faire dans Paris les innombrables courses que nécessite une réinstallation après trois ans d'absence: séances dans les magasins pour réassortir quelques objets de son appartement, essayages chez les couturières (BOURGET, Tapin, Enf. morte, 1928, p. 106).
D. — Temps consacré à certains divertissements ou spectacles; p. méton., le spectacle lui-même. Séance publique, privée, récréative; séance de bienfaisance; horaire des séances; séances de cinéma, de prestidigitation, théâtrale. Le conteur s'arrêta, la demi-heure était passée. Chacun eut alors la liberté de demander du café, des sorbets ou du tabac (...) chaque veillée complète s'appelle séance (NERVAL, Voy. Orient, t. 3, 1851, p. 112). La première séance de projection de films est présentée le 14 novembre 1921 au cinéma Colisée (CACÉRÈS, Hist. éduc. pop., 1964, p. 78).
E. — Fam. Moment pendant lequel quelqu'un se comporte de façon bizarre, étrange, drôle ou insupportable; la scène jouée par cette personne. Séance de fou-rire, de larmes; quelle séance! Il essuya ses lèvres gluantes avec le revers de sa main (gauche) et, sur ce, commença la séance de charme annoncée (QUENEAU, Zazie, 1959, p. 211).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: seance, dep. 1740: sé-. Étymol. et Hist. 1. 1266 en se seance « à son gré » (Vers de la Mort, 78, 7 ds T.-L.); loc. att. jusqu'à la fin du XIVe s. (FROISSART, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 2, p. 92: à nostre séance et volonté); cf. également en 1575 estre à seance « convenir » (THEVET, Cosmogr., XVI, 20 ds HUG.); 2. a) 1356 « réunion des membres d'une assemblée délibérante » (Doc. ds ISAMBERT, Rec. gén. des anc. lois fr., t. 4, p. 771); 1802 séance tenante « pendant la séance » (LAV.); b) 1636 seance « durée de cette réunion » (MONET); 3. 1694 (Ac.: On dit aussi quelquefois, lors qu'on a esté longtemps à table dans un repas, ou dans une partie de jeu, qu'On a tenu, qu'on a fait une longue seance); 1803 « temps pendant lequel une personne pose chez un peintre » (BOISTE). Dér. du part. prés. séant de seoir; suff. -ance. Cf. seance « fait d'être assis » XVIe s. (Plainte adressee au chapitre de Rouen contre Guillaume Le Roy, G 4244, A. Seine-Inférieure ds GDF. Compl.), fréq. au XVIIe s., v. LITTRÉ, répertorié comme inusité par la lexicogr. dep. 1694 (Ac.). Fréq. abs. littér.:2 096. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2 750, b) 3 096; XXe s.: a) 3 491, b) 2 807. bbg. QUEM. DDL t. 11 (s.v. séance royale).

séance [seɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1594; « convenance », XIIIe; de séant, p. prés. de 1. seoir.
1 (Dans des loc.). a Vx. Fait d'être assis. « La chèvre prit séance sur son derrière » (→ Bêler, cit. 2, Hugo, par archaïsme).
b Vieilli ou littér. Fait de siéger (dans une assemblée). Avoir droit de séance, et, ellipt, avoir séance.Accorder à qqn les honneurs de la séance.Prendre séance : prendre place dans une compagnie (→ Siéger pour la première fois).
1 En Angleterre les évêques siègent en parlement, mais ils y siègent comme barons et non comme prêtres. Les évêques, les abbés, ont séance à la diète d'Allemagne, mais c'est en qualité d'électeurs, de princes, de comtes. La France est la seule où l'on dise, le clergé, la noblesse, et le peuple.
Voltaire, Essai sur les mœurs, LXXXIII.
2 Mod. Réunion des membres d'un corps constitué siégeant pendant un temps plus ou moins long en vue d'accomplir certains travaux; durée de cette réunion. || Les séances du Parlement, des Chambres, des États… Débat, session, vacation (→ Assemblée, cit. 14; assembler, cit. 22; brouhaha, cit. 3; ordre, cit. 14). || Les séances du Conseil d'État (→ Astreindre, cit. 4), du conseil municipal (→ Fonds, cit. 8), de l'Académie (→ Pointe, cit. 25; procurer, cit. 3). || Les séances d'un tribunal ( Audience), de la cour d'assises… || Séance publique (→ Récipiendaire, cit. 1). || Publicité (cit. 1) des séances. || Séance extraordinaire, de nuit. — ☑ Loc. En séance. || Entrer, être en séance (→ Huissier, cit. 5).Tenir séance. || Assemblée qui tient séance. Délibérer.Présider une séance. || Commencer, ouvrir la séance. Réunir (se). || Terminer, clore, lever la séance. Séparer (se). || La séance est ouverte, levée : formules que prononce le président au commencement et à la fin de la séance. || Ouverture, clôture, levée d'une séance. || La séance est suspendue; suspension de séance.Procès-verbal, ordre du jour d'une séance.Allus. hist. || « La séance continue » : mot du président Dupuy, après l'explosion de la bombe lancée à la Chambre par l'anarchiste Vaillant (1893).
2 Dans tous les cas, dit-elle, si dans cette affaire, il vient de Paris des avocats célèbres, elle nous promet des séances de cour d'assises intéressantes (…)
Balzac, le Cabinet des Antiques, Pl., t. IV, p. 418.
3 Louis Blanc et Caussidière ont-ils participé aux événements du 15 mai et du 24 juin ? Telle est la grave question que l'assemblée, constituée en tribunal, va juger dans cette séance de nuit.
Hugo, Choses vues, I, 1848, « Séance de nuit ».
(1802). Séance tenante : la séance se poursuivant sans interruption, et avant qu'elle ne soit levée; au cours de la séance.Fig. (loc. adv.). Sur-le-champ; immédiatement et sans retard (→ Composer, cit. 15; lot, cit. 3).
3 (1808). Temps, d'une durée généralement déterminée, consacré à un travail ou à une occupation qui réunit au moins deux personnes.(1913). || Séance de pose chez un peintre (→ Quoi, cit. 6; et aussi lésiner, cit.). || Portraitiste qui exécute un portrait en une séance (→ Peindre, cit. 5). || Séance de dessin (cit. 3) dans une école.Séances de travail (→ Piocher, cit. 3), d'entraînement (→ Récupérer, cit. 3), de gymnastique.Séances de poker (cit. 1).
3.1 Claude, en deux séances, campa la tête.
Zola, l'Œuvre, p. 140.
(Dans un traitement médical). || Séances de radiothérapie, de massage, d'héliothérapie (cit.), de rééducation…
4 Le docteur Latonne a fait un vrai miracle avec le père Clovis, en le soumettant à son traitement de gymnastique automotrice. Figure-toi que ce vieux vagabond marche presque comme tout le monde à présent. Les progrès de la guérison, d'ailleurs, sont apparents après chaque séance.
Maupassant, Mont-Oriol, II, VI (1886).
4 (Av. 1880, Flaubert). Temps consacré à certains divertissements, exhibitions ou spectacles (d'abord organisés à l'occasion de réunions ou de fêtes, puis réguliers); le spectacle lui-même. || Séance récréative. || Séances données par un patronage, un comité des fêtes. || Séance musicale. || Séance avec projections. || Séance privée. || Séance de cinéma, comprenant une première partie (documentaire, annonces, etc.) et une seconde partie (film). Absolt. || La séance est à 20 heures. || Horaires des séances d'un cinéma permanent. || Première, deuxième séance… dans une salle de cinéma.
5 Alors j'ai eu une idée, c'est d'organiser une fête de charité. Toi, ma fille, tu vas aller voir le curé; vous chercherez ensemble deux de ses paroissiennes pour quêter avec toi (…) Quant à vous, les hommes, vous allez préparer une tombola au Casino, avec le secours de Petrus Martel, de sa troupe et de son orchestre (…) Pendant huit jours, Christiane ne s'occupa que de la préparation de cette fête (…) La commune était agitée; et les mornes baigneurs (…) emplissaient les tables d'hôte d'aperçus variés sur les recettes possibles des deux séances, religieuse et profane.
Maupassant, Mont-Oriol, I, IV et V (1886).
6 L'on s'occupait fort de magie aux Tuileries, sous l'Empire. L'Américain Home y fut révéré à l'égal d'un Dieu; en sus de ses séances de spiritisme, c'est lui qui évoquait les esprits infernaux, dans cette Cour.
Huysmans, Là-bas, XXI.
5 (Mil. XXe). Fam. Spectacle donné, scène jouée par qqn qui se comporte de façon bizarre ou insupportable. || Il nous a fait une de ces séances ! || Une séance de cris et de larmes. Scène.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • seance — Seance. s. f. Estat où est celuy qui est assis. Il n est guere en usage dans cette signification, Il se prend plus ordinairement pour la place que quelqu un a droit de prendre dans une compagnie réglée. Prendre seance. il fut receu Duc & Pair, &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Seance — Álbum de The Church Publicación Mayo de 1983 Grabación 301 Studios, Sídney Género(s) Post Punk Discográfica …   Wikipedia Español

  • Séance — Album par Dark Fortress Sortie fin 2006 Enregistrement de août à octobre 2006 Durée 62:58 Genre Black metal symphonique Producteur D …   Wikipédia en Français

  • seance — (n.) 1789, sitting, session, as of a learned society, from Fr. séance a sitting, from seoir to sit, from L. sedere (see SEDENTARY (Cf. sedentary)). Meaning spiritualistic session first recorded 1845 …   Etymology dictionary

  • Séance — (franz., spr. ßeāngß ), Sitzung, Session …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Séance — (frz., spr. ßeángß), Sitzung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • seance — a term for a spiritualist meeting, is now normally spelt without an acute accent on the first e …   Modern English usage

  • seance — Seance, Decentia, Condecentia, Habilitas …   Thresor de la langue françoyse

  • seance — ► NOUN ▪ a meeting at which people attempt to make contact with the dead. ORIGIN French, from Latin sedere sit …   English terms dictionary

  • séance — [sā′äns] n. [Fr, lit., a sitting < seoir < L sedere, to SIT] a meeting or session; now specif., a meeting at which a medium seeks to communicate with the spirits of the dead …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.